Diagnostics de roulements

Article du 20/11/2011

La photo ci-dessus prise par un client lors d’une intervention sur ses machines montre bien le parallèle que l’on peut faire entre maintenance conditionnelle et médecine. Un stéthoscope avec une longue tige très fine est en effet un outil idéal pour écouter un roulement, pour entendre les battements de coeur d’une machine.

Ici il s’agit d’un palier de sécheur dans une papeterie, mais il pourrait tout aussi bien s’agir d’une pompe, d’un moteur, d’une turbine,… Le principe est de transformer les bruits à haute fréquence, de les amplifier de telle sorte qu’ils deviennent perceptibles à l’oreille. C’est ce que les techniciens de maintenance habitués font avec un tournevis, l’embout métallique posé sur le palier, le manche en bois sur l’oreille. Avec un peu d’expérience ils arrivent de cette manière à faire la différence entre un roulement en bon état (bruit faible et régulier) et un roulement défectueux (chocs irréguliers, bruits de cailloux). Les mécaniciens sont également habitués à les utiliser pour diagnostiquer des défauts de motorisation.

 

Le stéthoscope n’est jamais qu’un tournevis amélioré, avec une membrane incorporée qui permet une plus grande amplification des sons, donc de mieux localiser les défauts.

Bien évidemment, cette technique est sommaire et ne permet pas d’aller plus loin que le simple constat du « roulement qui fait du bruit ». Les appareils de diagnostics permettent aujourd’hui des mesures plus pertinentes, notamment avec la mesure globale d’onde de chocs (méthode SPM dont j’ai évoqué le principe sur cet article) et les analyses spectrales appelées détection d’enveloppe.

Il s’agit d’analyses très fines où le signal principal est démodulé, c’est-à-dire qu’on en extrait uniquement les impulsions émises par le roulement. Le calcul ainsi réalisé par l’appareil nous donne l’enveloppe spectrale caractéristique du roulement, indépendamment de tout autre phénomène perturbateur (bruits d’engrenages ou balourd par exemple).

Comme un dessin vaut toujours mieux que de longues explications savantes, cette image montre un exemple de résultat sur un roulement non endommagé (courbe en vert) puis sur le même roulement présentant un léger défaut de bague interne (courbe en bleu):

Si malgré toutes ces explications vous préférez faire appel à un spécialiste pour tous vos diagnostics de roulements et problèmes de vibrations, une seule adresse, celle de MECADYN !

 

Publicités

A propos Mecadyn

Chef d'entreprise MECADYN
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s