Vibrations destructrices [Suite]

Article du 7/11/2010

Nous avions parlé ici de ces fameuses secousses provoquées par le balourd sur des machines. Une vidéo montrait notamment le test destructif d’un moteur identique à ceux qu’on trouve sur les Airbus et les Boeing. Pour la turbine du moteur de l’A380 de la Quantas qui a récemment connu une avarie à Singapour, il semble que l’origine du problème soit différente.

Selon les premières enquêtes sur place, il s’agirait d’un disque de turbine qui se serait rompu lors de la phase de décollage de l’appareil, c’est-à-dire lorsque les moteurs délivrent leur puissance maximale. Un disque de turbine c’est une pièce circulaire sur laquelle on vient fixer les ailettes, comme ceux qu’on peut voir sur cette vue éclatée de turbine d’hélicoptère et sur l’image du dessous lors du remplacement des ailettes (source TurboExpert).

Logiquement, ces disques de turbine sont calculés pour ne pas éclater dans les conditions de service.Mais qu’est-ce que vous voulez, la mécanique prend parfois le dessus sur le raisonnement humain et les meilleurs calculs de résistance des matériaux. Un peu trop de vibrations, des contraintes trop élevées, un matériau pas assez, résistant et… paf ! le disque

Bon, les ingénieurs de Rolls Royce sont sur le coup. Ils finiront bien pas nous expliquer ce qui s’est exactement produit.

En tout cas, j’en connais qui doivent se frotter les mains, ce sont les gens d’Engine Alliance, la boîte américaine qui fabrique des moteurs similaires et qui équipent les A380 d’Air France ou d’Emirates. Jusqu’à ce que eux aussi connaissent des déboires. On n’est jamais assez humble face à la Mécanique !

 

Edit du 18/03/2012: après expertise technique il semble que la rupture des disques provienne de l’huile surchauffée qui s’échappe des joints labyrinthes équipant ce type de moteur triple corps (Trent 700). Cette fuite d’huile accidentelle est rarissime et quasiment impossible à détecter. Air France et Emirates – qui ont choisi le moteur double corps (GP7200) – devraient être à l’abri de ce type de problème.

Publicités

A propos Mecadyn

Chef d'entreprise MECADYN
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Vibrations destructrices [Suite]

  1. Ping : Analyse modale et vibrations | mecadyn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s