Poulies et courroies

Les machines tournantes ne manquent pas dans l’industrie: moteurs, pompes, ventilateurs, compresseurs, rouleaux, réducteurs,… Sans elles pas de production, pas de fabrication, pas de déplacement. Mais que dire alors de ces accessoires qui font le lien entre toutes ces machines ? Hum ?

Rendons hommage aujourd’hui à toutes ces poulies et courroies qui nous entourent depuis plusieurs millénaires et auxquelles on prête si peu d’attention. "Donnez moi un levier et je soulèverai le monde !" disait Archimède, qui ne se contentait pas de plonger des corps dans l’eau, mais qui fut aussi un génial inventeur de systèmes mécaniques à poulies. L’invention de la transmission par courroies date de la même époque, et fut longtemps mise en pratique dans les moulins à eau, les mines, les carrières avec des poulies en bois entraînées par des rubans de cuir ou de toile. Au milieu du XXème siècle on voyait encore de superbes installations industrielles avec un seul moteur relié à de multiples machines par un compliqué système de poulies et courroies plates:

Atelier ENP Limoges – 1940

À ces magnifiques courroies plates en cuir on a peu à peu associé les courroies trapézoïdales en élastomère qui permettent de transmettre de fortes puissances sur de courtes distances. Les poulies sont alors usinées de telle sorte qu’elles puissent entraîner ces courroies, avec une ou plusieurs gorges qui doivent parfaitement épouser les contours de la courroie, de manière à ce que celle-ci ne s’use pas trop vite et qu’il n’y ait pas trop de déperdition. Et évidemment, qui dit usure dit contrôle ! MECADYN réalise ce type de mesure, à l’aide de gabarits adaptés et en s’appuyant sur les normes (ISO 255:1990). Associé aux contrôles vibratoires ce diagnostic supplémentaire permet de prévoir le remplacement des poulies, donc de prolonger la durée de vie des courroies et de faire des économies énergétiques. Dans une usine qui utilise des centaines de machines tournantes ces économies se chiffrent vite en milliers d’Euros.

Contrôle des gorges de poulie

Et pour ne pas perdre le bénéfice de cette maintenance conditionnelle il est évidemment indispensable d’aligner correctement les poulies neuves et de régler soigneusement les tensions de courroie. Pour l’alignement une bonne règle plate peut suffire mais on améliorera nettement la précision en utilisant un dispositif Laser comme celui représenté ci-dessous et dont nous nous servons lors des opérations de maintenance:

Alignement de poulies par capteurs Laser

 

Les tensions de courroie doivent également être contrôlées avec un dispositif approprié, le simple constat visuel en appuyant avec un doigt étant très insuffisant (ce contrôle sommaire ne prend pas correctement en compte l’écartement entre les poulies ni le diamètre de celles-ci). Les appareils les plus sophistiqués consistent en capteurs de son mesurant la résonance de la courroie, mais un simple dynamomètre suffit dans la plupart des cas. Il s’agit tout simplement de vérifier que sous l’effet d’un effort donné la courroie s’enfonce bien de la valeur définie par le fabricant:

Contrôle de tension de courroie

Et pour tous ces contrôles une seule adresse, celle de  MECADYN !

 

À propos de Mecadyn

Chef d'entreprise MECADYN
Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à Poulies et courroies

  1. Pingback: Mecadyn contrôle et mesure vos installations | mecadyn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s